Etre nous même !

 Mois d’Octobre : 

             Le scoutisme après les guides 

                et la Spiritualité du Feu 

Au Feu, la guide-aînée réfléchie à ce qu’elle voudra être compte tenu de ses aptitudes, de son tempérament et de sa personnalité.

Nous avons toutes besoin de nous construire sur des bases solides afin que notre vie ne s’effondre pas au premier vent contraire.

Toutes, nous avons besoin de conforter notre maitrise de soi, notre unité de vie, d’approfondir notre idéal scout et de nous laisser envahir par Dieu.

Ces bases sont la fondation de la vie que nous voulons construire. Nous avons besoin de fondations, d’un toit pour notre maison.

Mais la maison est différente suivant les matériaux : bois, pierre ou brique, tuiles ou ardoises. Son style varie selon la localisation géographique, le climat, les racines historiques de la région et selon les goûts.

Nous devons être nous même. Celle que Dieu a fait naître dans une époque passionnante, en France, en Europe, dans une famille qui nous marque profondément et avec laquelle existent des liens ineffaçables.

Nous devons être nous même. Celle que Dieu a dotée, par l’intermédiaire de nos parents, d’un patrimoine génétique qui nous est propre, de talents, d’aptitudes mais aussi de défauts.

Le Feu veut nous aider à devenir nous-mêmes en faisant de notre mieux pour être toujours prête à servir Dieu et les autres . 

Pour être nous même, nous devons choisir les matériaux qui nous permettent de construire notre maison :

  • Vous êtes des travailleuses acharnées ? Songez un peu aux loisirs qui vous apporteront un enrichissement, un équilibre.
  • Vous pensez que le travail vous fatigue ? Alors redressez la barre !
  • Vous avez de multiples activités si bien que vos parents finissent par se demander s’ils n’hébergent pas un fantôme ? N’oubliez pas vos familles.
  • Vous avez tendance à vous réfugier dans le cocon familial avec une certaine peur de votre époque ? Faîtes un effort pour vous ouvrir.

 

A nous de nous découvrir nous-mêmes, de progresser coûte que coûte, joyeusement afin d’être celle que Dieu a voulue.

Laisser un commentaire