La loi

 Promesse

1.      la confiance 

Mériter confiance est différent de faire confiance. Mériter confiance, c’est faire son travail avec conscience et intelligence.Faire confiance est une qualité de chef et d’éducateur. C’est laisser à l’autre toute la possibilité d’agir, et c’est aussi accepter que les choses soient faites autrement que ce qu’on aurait fait soi-même. C’est traiter l’autre en égal. 

2.      la loyauté 

« Que votre oui soit oui, que votre non soit non » Mt 5,37.

Combien d’espoirs déçus, de vies gâchées, parce qu’un jour quelqu’un n’a pas eu le courage de dire non. Les lâchetés et les abandons sont à l’origine de trop d’incompréhensions et même de conflits. Mais aussi combien de vies épanouies, combien de foyer heureux fondés sur un oui, donné avec droiture et jamais repris.

3.      le sens du service 

« Je ne suis pas venu pour être servi, mais pour servir. » Mc 10,45

Qu’est devenue la BA de nos 12 ans ? Le sens de l’observation pour deviner ce que l’autre n’ose pas demander ? Et le service quotidien, spontané. Le service fait à fond, pour l’autre et non pour se donner bonne conscience ?

4.      la politesse de cœur 

Pour écouter, accueillir, consoler, encourager ou simplement échanger. Aider l’autre à grandir en essayant de lui renvoyer une image fidèle de lui-même.

5.      le respect de la création 

Car la création est une œuvre divine, que Dieu nous l’a confiée et que nous avons besoin de son équilibre pour notre propre vie.

6.      l’obéissance 

 « Ce ne sont ceux qui disent : Seigneur, Seigneur qui entreront dans le royaume des cieux mais bien celui qui fait la volonté de mon Père. » Mt 7,21

Pas une obéissance passive ou négative mais une obéissance active qui va au devant de ce qui est demandé.

 7.      le goût du travail bien fait 

« La difficulté n’est pas de commencer mais de recommencer »…jusqu’à ce que cela marche !

C’est valable pour la confection d’une tarte aux pommes, comme pour la fondation d’une compagnie, pour la réussite de ses études, comme pour la vie d’un foyer.

8.      la maitrise de soi 

Dans les petites contrariétés comme dans les grandes épreuves, l’entourage n’a pas à subir les contrecoups de nos états d’âme. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne doit pas être au courant : discuter d’un problème permet de le ramener à de plus justes proportions.

Souvent, le meilleur moyen de ne pas penser à ses ennuis, c’est de se préoccuper de ceux des autres.

La maitrise de soi peut faire aussi appel à la prudence, ne pas se mettre dans des situations trop difficiles pour soi, ne pas jouer avec le feu.

9.      le respect du bien d’autrui 

Pour que l’harmonie d’une communauté puisse exister.

10.  la pureté 

« Regarde donc si la lumière qui est en toi n’est pas ténèbres ! » Lc 11,35

Recherche de la simplicité et de la vérité, du respect, du désintéressement et du souci des autres. 

 L’engagement Guides Aîné, c’est vouloir vivre toujours plus le style scout tout au long de notre vie, quelque soit le chemin que Dieu propose. 

Laisser un commentaire