Le scoutisme

Nous avons choisi un jour d’être guide.

Nous avons  été attirées par cette ambiance d’aventure et de simplicité, d’amitié et d’effort partagé, d’honneur et de discipline librement consenti.

Mais qu’est-ce que le scoutisme ?

C’est d’abord une méthode d’éducation active : le garçon ou la fille prend en main sa propre éducation en respectant un certain nombre de règles simples, claires mais exigeante : la loi scoute et en s’engageant librement sur l’honneur par une promesse.

Dans quel cadre ?

-        La nature parce que c’est l’œuvre de Dieu et parce qu’on ne peut pas tricher longtemps face à ses exigences.

-        La Clairière, la patrouille, l’équipe, petit groupe autonome sous la responsabilité d’un chef, où va se faire l’apprentissage progressif de la responsabilité, de la vie en communauté, avec ses joies et les concessions à faire.

Quel but du jeu ?

-         Former des chrétiens au service de l’église.

-         Former des citoyens actifs, des hommes et des femmes :

Qui savent qui ils sont

Qui ne laissent pas tout tomber à la première contrariété

Qui sont au service des autres

Qui développent en permanence leurs capacités

Qui connaissent leurs limites

            Des hommes et des femmes qui font l’histoire au lieu de la subir.

-         Nous avons prononcé notre promesse et réfléchi à la loi scoute et aux principes. La promesse et la loi n’ont pas la même dimension à 12 ans qu’a 18 ans, ni à 18 qu’a 30. Il est nécessaire d’y revenir de temps en temps et de faire le point.

-         Après la vie à la compagnie, nous sommes appelées à tenir notre place dans l’équipe, à participer aux routes du feu en acceptant leurs exigences matérielles, humaines et spirituelles.

-         Connaître un minimum de techniques scoutes :

o       campisme

o       Orientation, lecture d’une carte

o       Expression (animation d’une veillée, façon de parler et de se comporter)

o       Nature (connaissance et respect de l’environnement)

-         Participer à la vie de mouvement en acteurs et pas seulement en spectateur.

C’est dans l’esprit du scoutisme qu’un certain nombre d’entre nous a été éduqué. Qu’en reste-t-il aujourd’hui que nous sommes des adultes. 

Laisser un commentaire