Tracons notre personalité !

Mois de Novembre:

La personalité et l’être physique.

« Si tu peux être une étoile dans le ciel, sois une étoile dans le ciel. Si tu ne peux pas être cette étoile, sois le feu sur la montagne. Si tu ne peux pas être le feu sur la montagne, sois la lampe dans la maison. » L.Eliot. 

Avez-vous déjà réalisé que nous sommes uniques au monde ? Qu’il n’y a pas deux personnes qui se ressemblent entièrement ? Même des jumeaux ont leur propre personnalité. Bien sûr on peut avoir les mêmes goûts, les mêmes affinités, les mêmes passions pour tel sport ou tel passe-temps, ou tel ami…Mais jamais nous ne serons identiques sur tous les points à une autre personne.

Nous sommes uniques. 

«  Je te rends grâce Seigneur pour la merveille que je suis. » Psaume 138. 

Et parce que nous sommes uniques, nous devons construire notre personne, sur notre chemin. Nous pouvons avoir des modèles, des repères, mais sachons que ce n’est que nous qui pourrons faire notre route avec l’aide du Seigneur. Nous devons devenir ce que Dieu veut que nous soyons, dans toute notre liberté et seulement si nous le désirons.

Alors, comme l’architecte qui prépare les plans et les fondations de la maison, arrêtons-nous et regardons-nous : Comment allons-nous construire notre maison ? Quelles pierres allons-nous choisir : volonté, intelligence, action, amitié ? Comment allons-nous faire grandir notre propre personnalité ?

        Volonté : 

« Faites avec le feu de la volonté ce que vous rêviez de faire avec le feu de l’enthousiasme. »   Jacques d’Arnoux 

Cela s’éduque comme le reste : c’est le petit effort quotidien qui nous fait grandir. C’est la glace qu’on ne s’achètera pas après les cours, la cigarette qu’on refusera, la visite à la vieille cousine qu’on n’est pas obligée d’aller voir mais qui on le sait, ferait tellement plaisir…

C’est aussi le devoir que nous pouvons faire la semaine prochaine, mais que nous faisons en avance car nous avons le temps aujourd’hui.

Bref, éduquer notre volonté c’est nous éduquer. Dieu nous aidera. Il n’y aura personne pour nous obliger à le faire. C’est notre choix, nos premiers pas vers la liberté.

Exemples concrets pour éduquer notre volonté :

Þ    La pratique d’un sport développe la volonté devant l’effort et persévérances.

Þ    Choisir un effort spécial, pour une échéance donnée et tâcher de s’y tenir.

Þ    Apprendre à tout faire bien et jusqu’au bout. La technique du chef d’œuvre en est une application.

« Si dure que soit une nature elle fondra au feu de l’amour. Si elle ne fond pas, c’est que le feu n’est pas assez fort. » Gandhi 

Þ    Apprenons d’abord à « être ».

En vieux sanscrit, berceau de toutes les langues indo-européennes, le verbe « avoir » n’’existe pas. Il est remplacé par le verbe « être ». Si on essaie pendant une journée de remplacer « avoir » par une tournure de phrase qui lui substitue « être », toute notre vie est éclairée différemment.

Þ    Etablir un programme personnel.

Þ    Se fixer des échéances et les tenir.

       Intelligence : 

Chacune de nous a reçu des dons naturels différents…autant de dons que nous avons le devoir de faire fructifier.

Nous devons apprendre à développer toutes les facettes de notre personnalité  sans pour autant que cela rejette dans l’ombre celle des autres.

On dit souvent : « elle a de la personnalité » ou « il a du caractère » pour dire qu’ils écrasent leurs voisins…

Þ    Le choix d’une technique de chef d’œuvre nous apprendra à reconnaître un de ces dons et à l’utiliser au service des autres (beauté, utilité, partage).

L’intelligence c’est aussi un regard pénétrant sur le monde. Cette découverte du sens du réel, c’est l’intelligence spirituelle.

« Chacun en a sa part selon la grâce qui lui a été accordée » Rom 12, 4-8 

Elle nous apprend la valeur et la signification profonde des choses et des évènements.

Þ    Lire avec sérieux, pour nous détendre bien sûr, mais aussi pour approfondir nos connaissances, notre réflexion et notre discernement dans un souci de recherche passionnée de la vérité.

Prenons conscience des réalités qui nous entourent et cherchons à connaître la signification profonde des choses et des évènements.

        Action : 

C’est la façon dont nous concrétisons notre personnalité. C’est être, agir.

C’est avoir un équilibre de vie aussi bien physique, culturel, que spirituel.

C’est savoir jusqu’où nous pouvons aller, connaître nos forces e aussi nos limites.

Þ    Agir, c’est différent de « faire des choses » : attention à la dispersion !

Þ    Mesurons nos capacités mais ne tombons pas dans la passivité par paresse ou par fausse modestie.

Þ    Conformons nos actes, nos attitudes à nos convictions.

Þ    « Agis comme si tout dépendait de toi mais prie comme si tout dépendait de Dieu. »        

Soyons toutes entières dans ce que nous choisissons de faire, faisons-le à fond, sans compter, dans tous les domaines.

Þ    « Si nous tardons à répondre à une convocation, à une invitation, à une lettre qui nous demande un avis, nous rendons impossible la préparation, l’organisation pour lesquelles notre présence, notre avis étaient demandés. Nous chargeons alors les autres de démarches qui, finalement, seront inutilisées. » Marie-Thérèse de Kerraoul (une des premières commissaires guides de France.)

Þ    «  Une réunion, une activité quelconque ne se prépare pas uniquement sur la table de travail ou sur le terrain, mais surtout au prie-Dieu, dans la prière. »  Père Sevin               

Apprenons aussi l’effacement.

  

 Amitié (affectivité) : 

« Qui a trouvé un ami fidèle a trouvé un trésor » Si 6, 14-1 

Þ    Sachons choisir nos copains et encore mieux nos amis.

Þ    Nous avons une équipe…Apprenons à connaître chacune et qu’en nous voyant on puisse dire : « voyez comme elles s’aiment. » 

Þ    Nous nous enflammons pour tel chanteur ou tel acteur….feux de paille qui brûlent aussi fort qu’ils s’éteignent vite ! Pensons à nous faire une âme simplement amicale vis-à-vis de ceux qui nous entourent au quotidien.

Þ    N’oublions pas la fête de nos amis.

Þ    Pour créer ou entretenir une amitié, il faut savoir donner. Donner de son temps, donner des objets, de l’écoute…Mais il faut aussi savoir recevoir, demander de l’aide, montrer à l’autre combien il compte à nos yeux.

La construction de notre personnalité repose sur ces fondations (volonté, intelligence, action et amitié). A nous de vérifier leur solidité. Puis rajoutons quelques pierres, toujours solides, et taillées avec finesse en fonction de notre personnalité que nous connaissons mieux peu à peu. 

« Tu es comme une lampe allumée. Et où tu es il fait clair. »  Claudel 

Soyons disponibles et attentives : invitons à partager un repas, organisons des sorties…

«  Courtoisie est fleur de charité » Père Sevin. 

« Aime, l’enthousiasme est fort comme la mer qui d’un seul mouvement emporte les navires. » Marie Noël 

Laisser un commentaire