Quelle culture et quelle communication voulons-nous défendre ?

Voici, avec un peu de retard, les réflexions de notre feu sur la culture et la communication.

.

.

- Définition de la culture : 

Ensemble des structures sociales et des manifestations artistiques, religieuses, intellectuelles qui définissent un groupe, une  société par rapport à une autre. 

Ensemble de convictions partagées, de manières de penser et d’agir qui orientent plus ou moins consciemment le comportement d’un individu ou d’un groupe. Le mot culture vient du latin colere qui signifie « mettre en valeur » ; cela concerne aussi bien un champ que l’esprit. La culture implique la transmission par l’éducation, la formation personnelle et les moyens de communication.  

.

Extraits du discours annuel de Jean Paul II au conseil pontifical pour la culture :

« (…) l’Evangile est lui-même ferment de culture dans la mesure où il rejoint l’homme dans ses façons de penser, de se comporter, de travailler, de se récréer, c’est-à-dire dans sa spécificité culturelle. D’autre part, notre foi nous donne une confiance dans l’homme – dans l’homme créé à l’image de Dieu et racheté par le Christ – que nous désirons défendre et aimer pour lui-même, conscients qu’il n’est homme que par sa culture, c’est-à-dire par sa liberté de croître intégralement et avec toutes ses capacités spécifiques. (…) » L’Eglise et la culture, 18 janvier 1983 

« (…) L’Église ne craint pas la légitime diversité, qui fait apparaître les riches trésors de l’âme humaine. Au contraire, elle s’appuie sur cette diversité pour inculturer le message évangélique. » Le Christ renouvelle toutes les Cultures, 19 novembre 1999.

.

Définition de la communication : 

Du latin communicatio de communicare « être en relation avec » ou « mettre en commun ». A u sens strict, il s’agit de transmettre et d’échanger des messages et des signes.  Il s’agit, de l’ensemble des moyens et des procédés techniques permettant les échanges d’informations et le dialogue. 

.

Communiquer c’est : 

..

- Transmettre. 

- Donner connaissance, faire partager à quelqu’un. 

- être en relation, en rapport, en correspondance avec quelqu’un.

- Faire connaître au public par l’intermédiaire des médias. 

..La communication sociale comprend 3 formes, elle peut être : 

1-      Interpersonnelle : les individus dans leurs relations singulières et spontanées : principe de gratuité. Conditions : sympathie, ou tout au moins, le besoin de communiquer 

2-      Médiatisée : répond à une fonction sociale bien précise et à des impératifs notamment économiques, extrêmement contraignants. 

3-      Institutionnalisée : met en jeu l’ensemble des organisations sociales, la culture et la vie politique d’une société. 

La communication implique le désir de dialoguer, l’effort pour argumenter, donc la reconnaissance de la raison de son interlocuteur.

« Tout être capable de communication linguistique doit être reconnu comme une personne. » 

Une réponse à “Quelle culture et quelle communication voulons-nous défendre ?”

  1. Lefrançois dit :

    Bravo pour votre site,

    C’est une bouffée d’oxygène de trouver des textes riches,beaux et nourrissants; c’est une vraie joie de trouver des Chrétiens éveillés et remplis d’espérance.

    En fait j’ai tapé  » défendre la culture de la vie  » dans mon moteur de recherche et je suis arrivé à vous.

    De quelle région êtes vous ?

    Je rêve d’un scoutisme comme celui là pour mes enfants.

    Demain mon grand garçon part en camp scouts de France et paraît il,  » il y aura une messe le week-end prochain car ils ne peuvent pas faire autrement !  »

    Merci encore pour ces valeurs que vous promouvez et bon été dans le Seigneur.

    ML

Laisser un commentaire