Pour s’humilier un peu et faciliter la charité …

Pour s’humilier un peu et faciliter la charité …

Par le père Martin Marie O.S.B., abbaye bénédictine St Joseph de Clairval.

.

Quand il n’achève pas son travail,
Je me dis : il est paresseux
Quand moi, je n’achève pas mon travail,
C’est que je suis trop occupé, trop surchargé !

Quand lui parle de quelqu’un,
C’est de la médisance !
Quand je le fais, c’est de la critique
constructive !

Quand lui tient à son point de vue,
C’est un entêté !
Quand moi je tiens à mon point de vue,
C’est de la fermeté !

.charite5.jpg ....

Quand lui prend beaucoup de temps pour faire quelque chose, il est lent !
Quand moi, je prends beaucoup de temps pour faire quelque chose, je suis soigneux !

Quand lui est aimable,
Il doit avoir une idée derrière la tête !
Quand moi je suis aimable, je suis vertueux !

Quand lui est rapide pour faire quelque chose, il bâcle !
Quand moi, je suis rapide pour faire quelque chose, je suis habile !

Quand lui fait quelque chose sans qu’on lui dise, il s’occupe de ce qui ne le regarde pas !
Quand moi, je fais quelque chose sans qu’on me le dise, je prends des initiatives !

Quand lui défend ses droits, c’est un mauvais esprit !
Quand moi, je défends mes droits, je montre du caractère !

www.clairval.com

Laisser un commentaire