3 – comment choisir un directeur spirituel ?

3 – comment choisir un directeur spirituel ?

Règle  n° 1 : liberté de choix, et initiative doit venir du dirigé.
- liberté d’en changerpict0046.jpg
Ce n’est pas sans une raison sérieuse et sans avoir mûrement réfléchi qu’il faut choisir un autre
directeur. Il doit y avoir en effet une certaine continuité dans la direction, et celle-ci ne peut exister lorsqu’on change fréquemment de guide spirituel.
critère déterminant : progrès spirituels (« obligation de résultats »)
Difficile à choisir.
Ne pas se précipiter


- Chercher (ne pas se contenter de l’entourage immédiat)
Pour TA : 1/1.000
Pour SFS : 1/10.000
Et pour cela, choisissez-en un entre mille, dit Avila ; et moi je dis entre dix mille, car il s’en trouve moins que l’on ne saurait dire qui soient capables de cet office. Il le faut plein de charité, de science et de prudence: si l’une de ces trois parties lui manque, il y a du danger. Mais je vous dis derechef, demandez-le à Dieu, et l’ayant obtenu bénissez sa divine Majesté, demeurez ferme et n’en cherchez point d’autres, ains allez simplement, humblement et confidemment, car vous ferez un très heureux voyage.
SFS IVD I,4

Mieux vaut rester sans guide que de se faire guider par un mauvais DS (Cf TA Vie, ch. XIII)
- prier pour trouver un bon DS
- et quand on pense l’avoir trouvé, prier pour son DS

Unité de direction mais pluralité d’influences :
On ne peut avoir qu’un seul directeur à la fois, mais. Mais celui-ci ne peut empêcher ou interdire toute autre influence
Cette nécessaire unité de la Direction n’exclut pas que vous puissiez admettre d’autres influences. Car si la Direction est une influence, toute influence n’est pas une Direction. Que vous ayez, avec [d’autres personnes sages] des entretiens dont il subsiste des traces dans votre esprit, cela en soi n’est pas mauvais, et du reste c’est inévitable, à moins qu’on ne veuille aboutir à une odieuse séquestration spirituelle.

Il faut seulement deux choses :
que votre Directeur connaisse très bien l’existence et la force de ces influences, afin qu’il puisse les employer, les mesurer, les contrôler, au besoin les neutraliser ;
que leur effet demeure suspendu, tant qu’il n’a pas donné son approbation.
Vous voyez assez que la première condition ne peut être remplie que si votre sincérité est sans ombre ; et que la seconde ne peut manquer sans ruiner ce caractère pratiquement exclusif qui distingue l’influence du Directeur, et dont celui ci a le devoir d’être jaloux.

Abbé V-A BERTO, Principes de Direction Spirituelle
Qualités d’un bon DS
Les principales de ces qualités, selon S. François de Sales et la plupart des auteurs spirituels, sont les suivantes: « il faut que le directeur spirituel soit plein de charité, de science et de prudence: si l’une de ces trois parties lui manquent, il y a du danger ».  Sainte Thérèse parle à peu près de même : « Il est très important, dit-elle, que le directeur spirituel soit éclairé : j’entends qu’il ait un jugement droit et de l’expérience. Si avec cela il est théologien, c’est parfait ». S. Jean de la Croix dit: un bon directeur doit avoir, science, discrétion, et expérience »,.

 En résumé :
1- discernement, sagesse (pour diriger les âmes non pas d’après ses propres idées, mais selon les mouvements de la grâce, le tempérament et le caractère des pénitents, et leurs attraits surnaturels)
2- expérience des âmes
3- science, compétence doctrinale (en particulier connaissance des auteurs spirituels)
4- 
sainteté
+ qu’il soit accessible et qu’il prenne le temps

NB : quel rythme pour une DS ?
Cela dépend. Au début + fréquent pour permettre progrès rapide dans la connaissance mutuelle et pour permettre la mise en place d’un règlement de vie et évaluer son adaptation à l’âme (notamment par les résultats).
Ensuite cela dépend de ce que recherche le dirigé.
Rythme souvent proposé = mensuel.
DS peut s’effectuer par courrier si directeur loin (nombreuses lettres de DS chez SFS, Libermann, et tant d’autres). Pourquoi pas par téléphone.

la sainteté est nécessaire mais passe au 2° plan / discernement et science.
« Que notre directeur soit instruit et pieux ; si nous ne pouvons trouver les deux qualités réunies, mieux vaut prendre la science sans la dévotion que le contraire » (Ste Thérèse d’Avila)

La charité du directeur spirituel, tous les auteurs le disent, doit le rendre très désintéressé, et le porter, non pas à s’attacher les coeurs, mais à les conduire vers Dieu; autrement la direction reste stérile et peut tout à fait dévier.

Le DS peut-il être un laïc (homme ou femme) ?
Dans certains cas, oui (cf Ste Catherine de Sienne).
Mais suppose les qualités ci-dessus (=> généralement religieuse)
Eviter en tout cas les amis trop proches (manque du recul nécessaire)

3 Réponses à “3 – comment choisir un directeur spirituel ?”

  1. Pierre Marsollier dit :

    Bonjour et bravo pour ce travail sur la DS !
    Vous citez la « grande Thérèse » :

    « Que notre directeur soit instruit et pieux ; si nous ne pouvons trouver les deux qualités réunies, mieux vaut prendre la science sans la dévotion que le contraire » (Ste Thérèse d’Avila)

    Avez-vous la référence de cette citation ? Je ne remets pas la main dessus…

    Merci de votre aide.

    PM

  2. web maistre dit :

    Bonjour,
    Je vais chercher de mon côté si je trouve mais d’emblée, je pense que cette citation souffre d’une incohérence : sans opposer science est raison, on ne peut se contenter de la science seule. Si cette dernière n’est pas éclairée par la foi, elle n’est rien.
    La Vérité est impossible à découvrir par la science seule, l’homme, par ses propres forces n’est rien. En revanche, il peut tout en Celui qui le fortifie.
    Je vais méditer là-dessus aujourd’hui !

    Ak.

  3. pieer vanbroeders dit :

    bravo cela fait chaud au coeur!

Laisser un commentaire