La vie d’oraison [2]

 

Mais, comment réaliser ces grands projets, dans une société puissante à forger des mentalités, à manipuler les foules ? Les jeunes, même les plus décidés, risquent de baisser les bras  devant l’immensité de la tâche.

Pour s’épanouir et survivre dans les difficultés de notre temps, la foi doit s’établir sur cette relation d’amitié et d’amour avec Dieu qu’est la prière. Autrement dit, plus vous voulez en faire, plus vous devez vous plonger dans ce qui vous donnera l’impression de ne rien faire : l’oraison ! Plus vous voulez agir, plus vous devez vous plonger en Dieu. Plus vous êtes pressés, plus il est urgent de prendre du temps avec le Seigneur.

La prière nourrit cette relation au quotidien et l’affermit dans le temps. Mais comment faire oraison ?
En 1970, Paul VI a proclamé Sainte Thérèse d’Avila docteur de l’Eglise. Et ce titre de docteur de l’Eglise lui a été attribué qu’en raison de son enseignement magistral sur l’oraison et la vie spirituelle.
Elle est un maître et un guide sûr capable d’éclairer tous ceux qui s’efforcent  d’intensifier leur relation avec Dieu par la voie d’une vie intérieure authentique.

Dans ses écrits comme à travers toute sa vie, elle témoigne de notre vocation commune à vivre une relation personnelle avec Dieu, dont l’amour prévenant nous invite à l’aimer en retour.

Faire oraison n’est donc pas une spécialité de carmélites !

L’oraison, c’est tout simplement passer du temps gratuitement avec Dieu.

Laisser un commentaire