La vie d’oraison [3]

Celui qui aime Dieu est heureux de passer du temps un moment avec lui, comme une amoureuse aime passer un moment avec celui qu’elle aime, même si elle ne parle pas, même si ça ne dure pas, même si on n’a rien à se demander : c’est pour le plaisir !

La pièce principale de la maison paternelle de Teresa de Cepeda y Ahumada, à Avila, était ornée d’un grand tableau représentant la Samaritaine.
Térèse à pu y lire plusieurs foi par jours l’inscription au bas du tableau : « Domine da mihi hanc aquam » (Seigneur donne moi cette eau). L’eau vive est devenue pour Thérèse le symbole par excellence de l’union avec Dieu. Thérèse s’est abreuvée abondamment a cette source, à l’amitié du christ, de façon qu’elle-même  est devenue comme Jésus Christ l’avait promis à la samaritaine, une « source d’eau jaillissant en vie éternelle ».

jsussamaritaine.jpg

            Tableau de la cathédrale de Rouen, représentant Jésus et la Samaritaine

 

Aujourd’hui encore son message reste particulièrement actuel.

Plus que jamais les gens sont à la recherche du spirituel.

Malheureusement souvent ils poursuivent leur recherche à coté de la mystique chrétienne.

Laisser un commentaire