L’existence de Dieu [10]

A. Du monde à Dieu
 

Croire au hasard (et non pas à l’intervention divine) serait absurde. Comme le dit le biologiste américain E. Couklin (1863-1952) : Essayer d’expliquer le début de la vie par le hasard, c’est admettre que lors de explosion d’une imprimerie, il ait pu se former un dictionnaire tout seul.  Le hasard n’explique rien. Au contraire, c’est un aveu d’impuissance ; lorsque nous disons : « J’ai rencontré untel par hasard », cela signifie : « Je l’ai rencontré et je ne sais pas pourquoi ; ce n’était pas prévu. ». Seule une intelligence peut expliquer l’ordonnance de l’univers, dans l’infiniment grand comme dans l’infiniment petit. Rien ne s’explique par soi-même, indépendamment d’autre chose. Cela, comme la majorité des preuves actuelles de l’existence de Dieu se retrouvent dans St Thomas d’Aquin.

Laisser un commentaire