Chartres 09 [1]

SAMEDI 30 MAI 2009

« Royaume de vérité et de vie »

sous le patronage de Saint Paul apôtre

Présentation du pèlerinage
1. Qu’est-ce qu’un pèlerinage ?
- un condensé de vie chrétienne, car toute notre vie est un vaste pèlerinage vers le ciel.
- Une pénitence
- Une prière
- Une marche, qui nous rappelle l’importance de notre corps, et qui nous rappelle que Dieu s’est incarné.
- Un arrachement
- Une tension vers le ciel, vers Notre-Dame

2. Le thème de cette année.

Que nous manque-t-il donc aujourd’hui ? Que manque-t-il pour que les joies du paradis commencent à être vécues dès ici bas? Il ne nous manque qu’une chose : que nous soyons décidés à n’appartenir qu’à Dieu. C’est ce qui manque dans chacune de nos journées, c’est ce qui manque aussi à nos familles, à toutes nos institutions et en premier lieu à nos hommes politiques qui ne dureront que ce que dureront leurs programmes de communication. Mais encore ? Qu’est-ce que cela signifie ?
En 1925, le pape Pie XI instituait la fête du Christ-Roi et justifiait son introduction dans la sainte liturgie dans l’encyclique « Quas Primas ». Dans les textes de la messe (nous aimons tirer nos leçons de la liturgie), nous trouvons expliquée la nature du Royaume de Notre-Seigneur. Dans la préface, cette appartenance au Roi du ciel et de la terre, est expliquée par trois séries d’expressions.
Royaume de vérité et de vie – Royaume de sainteté et de grâce – Royaume de justice, d’amour et de paix
Voilà notre programme bien tracé pour trois jours de pèlerinage. Comme nous le faisons d’habitude, nous veillerons à ce que l’étendue de nos développements n’exclue aucun aspect important, ni l’appartenance de nos âmes à Dieu, ni le respect de la loi divine par nos institutions. Dans notre pèlerinage, nous honorerons donc le Christ comme roi de nos âmes et aussi comme roi des nations.

Une réponse à “Chartres 09 [1]”

  1. Le Téméraire dit :

    Le Pélé de Chartres.
    Foi, Espérance et Charité.
    Le thème du Pélé : Que Vore règne arrive.
    Nous avons la Foi en ce que le règne du Christ-Roi arrive, nous avons l’Espérance de son règne, nous ne désirons que son Amour.
    Cela se traduit au quotidien durant le pèlerinage et devrait se traduire chaque jour dans nos vie.
    Débarrassés le temps du cheminement sur les routes et les chemins séparant Notre-Dame de Paris de Notre-Dame de Chartres des contingences matérielles, nous sommes plus à même de rencontrer Dieu. Chaque geste, chaque parole, chaque acte, durant ces trois jours ne sont tournés que vers l’écoute de la parole du Seigneur et l’application des règles de la Sainte-Eglise.
    Si la Foi et la Charité sont visibles sur chaque visage des pèlerins, l’Espérance se matérialise au milieu de l’après-midi de second jour par l’apparition au lointain des flèches de la cathédrale de Chartres se dégageant sur l’horizon. Le chemin est encore long, mais nous voyons le but à atteindre.
    Comme dans notre vie de chrétien, nous connaissons le but à atteindre,et nous nous mettons en route pour l’atteindre. Et si depuis notre baptême, nous connaissons le chemin, il arrive des moments dans la vie où nous voyons le but. Alors, le coeur ragaillardi, nous oublions nos ampoules et nos petits maux de pieds pour entreprendre ce chemin.

Laisser un commentaire