Chartres 2009 [10]

Mystères douloureux du samedi

1er mystère douloureux : L’agonie de Notre Seigneur.

Fruit de ce mystère : la contrition de nos péchés.

A Gethsémani, Jésus dit : « Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller une heure avec moi ? Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation ; l’esprit est ardent, mais la chair est faible » (Mt, 40 41).
Entendons en nos âmes cette demande que vous nous faites, Seigneur, et n’ayons pas peur de prier sans relâche, afin de reconnaître humblement nos péchés. Donnez nous la grâce d’un sincère repentir et d’une lutte ardente contre nos péchés. Saint Paul nous dit :  » Il est fidèle le Seigneur, Il vous affermira et vous gardera du Mauvais » (Th 3-4)

Laisser un commentaire