Chartres 2009 [12]

3ème mystère : le couronnement d’épines.

Fruit de ce mystère : la mortification de l’esprit et du cœur.

« Et les soldats, tressant une couronne avec des épines,  la lui posèrent sur la tête, et ils le revêtirent d’un manteau pourpre, et il lui disaient « salut, Roi des juifs » et ils lui donnaient des coups. »
Par ces actes infâmants, ce n’est pas seulement dans votre chair que les soldats vous font souffrir, Seigneur, c’est une humiliation contre votre esprit et votre Royauté. Et nous Seigneur, ne sommes nous pas comme ces soldats chaque fois que nous péchons par orgueil ? Donnez nous en toute chose l’humilité qui nous permette de Vous reconnaître véritablement comme notre Roi.

Laisser un commentaire