Chartres 2009 [14]

5ème mystère : la mort de Jésus sur la croix.

Fruit de ce mystère : la mort à soi-même.

« Après cela, sachant que désormais tout était achevé, pour que fût accomplie l’Ecriture, Jésus dit : j’ai soif ! » IL y avait là un vase plein de vinaigre. On fixa donc, à une branche d’hysope, une épongez pleine de vinaigre et on l’approcha près de sa bouche. Lors donc que Jésus eut pris le vinaigre, il dit « Tout est achevé » et, inclinant la tête, Il remit l’esprit ».
Nous vous contemplons, Ô Christ en Croix, et dans l’espérance et faisons nôtres les paroles de Saint Paul  » A cause du Christ, je regarde toutes choses comme de la balayure …. »  » Oubliant ce qui est derrière moi, et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix auquel Dieu m’a appelé d’en haut, en Jésus-Christ » (Ph 3 8-14)

Laisser un commentaire