Le scoutisme

                Le scoutisme en quelques mots.

 imgp0919.jpg

• Les 5 Buts :

Il s’agit des apprentissages fondamentaux, ce que l’on nomme aussi les domaines de développement de la personne humaine.

a) Santé (relation au corps)
Respect de son corps et de celui des autres, maîtrise de soi, équilibre des rythmes de vie.

b) Personnalité (relation à soi-même)
Formation du caractère. Sens de l’effort, savoir faire face aux difficultés, avoir le sens de
l’humour, savoir rire de soi-même, ne pas se prendre au sérieux. Être soi-même.

c) Sens du Concret (relation au monde matériel)
Habileté manuelle, débrouillardise, bon sens, pragmatisme

d) Esprit de service (relation à autrui)
Oublier son égoïsme, servir, faire de son mieux au service d’autrui.

e) Sens de Dieu ou Spiritualité (relation à Dieu)
Approfondir ses convictions tout en respectant celles des autres. Temps de réflexion, de prière et de rencontre, d’échanges. Grandir dans sa découverte de Dieu.

• Les 5 Dimensions :

Il s’agit des éléments de base du jeu scout :

a) Nature et camp (cadre du jeu)
Le scoutisme se joue principalement dans la nature, les sorties, camps, raids, explorations qui sont des temps, des espaces privilégiés du scoutisme dans lesquels on peut s’exprimer pleinement.

b) Patrouille (équipe)
C’est l’unité de base du scoutisme à l’âge éclaireur et non la troupe. La patrouille répond à un besoin profond, naturel de regroupement des adolescents.

c) Loi Scoute (règles du jeu) sert à exprimer les buts
Repère solide pour chaque scout, la même pour tous jeunes comme adultes, elle est entièrement positive, pas d’interdit, porte en elle des valeurs morales spirituelles et religieuses.

d) Civisme
Rôle social que le scout aura à jouer dans les communautés auxquelles il appartient : la famille, la patrouille, l’école, la paroisse, le village ou la ville, la région, le pays, l’Europe,  le monde.

e) Promesse (engagement) adhésion personnelle à la Loi
Faite sur l’honneur, respect de la parole donnée, elle est volontaire. C’est un engagement à progresser en faisant de son mieux pour être prêt à servir.

• Les 5 Moteurs :

a) Intérêt (centre d’intérêt du jeune)
Le programme scout est basé sur les centres d’intérêt des membres de l’unité. Cet intérêt repose sur les techniques acquises et maîtrisées par les jeunes, chacun joue son rôle à sa place dans un monde fraternel, le chef marchant devant étant l’exemple à suivre par tous.

b) Action (tout jeu est action)
L’aventure est voulue et préparée en Conseil des Chefs

c) Responsabilité (rôles)
Chacun à son poste selon ses compétences

d) Système des Patrouilles (associations)
Le CP est responsable, chacun a son poste d’action et ses responsabilités

e) Cour d’Honneur, Conseil des Chefs (les conseils, ou la démocratie en action)
Eléments stratégiques de direction de la Troupe où se prennent les décisions, les CP y jouent un rôle primordial. Apprentissage pratique de la démocratie scoute.

BUT

Le Mouvement scout a pour but de contribuer au développement des jeunes en les aidant à réaliser pleinement leurs possibilités physiques, intellectuelles, sociales et spirituelles, en tant que personnes, que citoyens responsables et que membres des communautés locales, nationales et internationales.

PRINCIPES

Le Mouvement scout est basé sur les principes suivants :

a) L’adhésion à des principes spirituels, la fidélité à la religion qui les exprime et
l’acceptation des devoirs qui en découlent*.

b) La loyauté envers son pays dans la perspective de la promotion de la paix, de la compréhension et de la coopération sur le plan local, national et international.
La participation au développement de la société dans le respect de la dignité de l’homme et de l’intégrité de la nature

c) La responsabilité de son propre développement.
Tous les membres du Mouvement scout (jeunes comme adultes) doivent adhérer à une Promesse et à une Loi reflétant, dans un langage approprié à la culture et à la civilisation de  chaque pays les principes précédents, inspirés de la Promesse et de la Loi conçues par Lord
Baden-Powell.

 

METHODE

La méthode scoute est un système d’auto-éducation progressive fondé sur :
-Une Promesse et une Loi
-Une éducation par l’action
-Une vie en petits groupes, comprenant avec l’aide d’adultes qui les conseillent, la

découverte et l’acceptation progressive par les jeunes des responsabilités et la formation à l’autogestion tendant au développement du caractère, à l’accès à la compétence, à la confiance en soi, au sens du service et à l’aptitude aussi bien à coopérer qu’à diriger.

Des programmes progressifs et attrayants d’activités variées fondées sur les centres d’intérêt des participants et comportant des jeux, des techniques utiles et la prise en charge de services à la communauté ; ces activités se déroulent principalement en plein air, en contact avec la nature.
Il s’agit là non de l’obligation d’une adhésion à un Dieu personnel, mais la reconnaissance d’une notion d’une force supérieure à l’homme, l’approche pédagogique du Mouvement scout consistant à aider les jeunes à s’élever au-dessus du monde matériel et à aller à la recherche des valeurs spirituelles de la vie.
On définit aussi la méthode scoute par l’application de sept éléments interdépendant et intégrés :
Loi et Promesse, éducation par l’action, vie en petits groupes, cadre symbolique, relation jeunes / adultes, vie dans la nature, progression personnelle et évaluation.

Les commentaires sont fermés.